lundi 28 décembre 2009

VU dans "Le Petit bleu" du 27/12/2009

La vie de château : Nadine Laroque et son chef Arnaud Caré ont préparé activement ces fêtes de fin d'année, pour vous régaler. Pour célébrer Noel, comme il se doit, ils vous « invitent » autour d'une bonne table. Dans l'assiette amuse bouches, gnochettis de châtaigne au bouillon de cèpes et foie gras à peine épicé, voile de cabillaud au beurre de mer, salsifis et crevettes rôties, pintade « chaponnée » rôtie doucement, jus au parfum de truffe et panais a la cendre, bûche aux trois parfums d'un jour de fête...
Le jour du Premier de l'An (le ler janvier, a midi), il vous sera aussi possible de vous restaurer dans ce lieu charge d'histoire Au menu amuse bouches, velours de lentilles aux épices et crème fumée, terrine de foie
gras au naturel et quelques fruits d'une cueillette d'hiver, aiguillette de homard et saint-pierre, jus de cuisson relevé d'un vieux vinaigre balsamique, omelette exotique à la norvégienne...
Nous avons gardé le meilleur pour la fin avec ce somptueux menu du réveillon (le 31 au soir) éveil des  papilles, noix d'huîtres a la marinade de citron « bio », cresson et Caviar des Pyrénées, fine croustade de coquille saint-jacques ivre d'un beurre de chanterelles, papillote de truffe et queue de bœuf à la feuille de choux, bouillon brillant, melba briochée de homard et foie gras rôti au girofle, parfums et texture d'hiver aux éclats de mandarine et vodka.
Château Saint Philip, 47 220 Saint-Nicolas-de-la-Balerme
Tel 05 53 68 18 00
http://www.chateausaintphilip.fr

jeudi 24 décembre 2009

Vu dans "La Semaine du Roussillon" du 24/12/09

Caviar catalan : L'or noir made in Catalunya
Pourquoi nous laissons-nous aller à une nourriture si terne, si tragiquement, si pathétiquement dénuée d'histoire, d'intérêt, de goût, de rêve. Ne pensez-vous pas que vous valez mieux, que vous avez vous aussi droit au parfait ? C'est au confluence nombreux écosystèmes, à seulement 20 km de la naissance de la Garonne, qu'une entreprise audacieuse a fait le pari de réintroduire l'espèce en captivité. L'environnement cristallin offert aux esturgeons nous offre aujourd'hui un caviar d'exception sans aucune altération étrangère. Leur alimentation est exclusivement sans OGM, et la qualité des eaux est contrôlée régulièrement, ce qui permettra d'ici quèlques mois à la société «Caviar des Pyrénées* d'obtenir le label BIO.
Caviar des Pyrénées.     Aux vins 4 canons
24 bis boulevard Clémenceau. Perpignan. 
62 € la boîte de 30g. Disponible en 30g, 50g, 110g, 220g et 440g.Rens : 04 68 80 94 70

mardi 22 décembre 2009

Vu dans le Nouvel épicier de décembre 09

Caviar des Pyrénées
La surexploitation des rivières et la pêche incontrôlée ont amené l'esturgeon au bord de l'extinction. Des fabricants parient sur l'élevage en captivité de l'esturgeon pour contribuer aux soins de l'espèce et garantir à tout moment le processus de production et sa qualité. Située au milieu des Pyrénées et entourée des pics les plus majestueux, la vallée d'Aran est un lieu aussi riche en nuances qu'en sensations. L'entreprise artisanale Neo Electra a installe ses bassins de pisciculture à Les, dans ce cadre unique où conflue une grande diversité d'écosystèmes. C'est dans l'eau pure et cristalline de la Garonne, à seulement 20 kilomètres de la naissance du fleuve, que les esturgeons de l'espèce baeri atteignent leur maturation, au terme de sept à huit années. La qualité et la pureté de cette eau en permanence filtrée et analysée permettent d'obtenir un caviar d'exception sans aucune altération étrangère.
Dégustation
Le Caviar des Pyrénées se conserve bien entre -3° et 3° et se déguste nature, avec une cuillère en nacre ou en corne qui laissera intact le goût du caviar. La température idéale de dégustation sera obtenue en posant la boite ou la verrine de caviar directement sur de la glace pilée...

dimanche 20 décembre 2009

Restaurant l'Epicurien à Albi

très belle dégustation de Caviar des Pyrénées ce jeudi 17 décembre chez Rikard et Patricia Hult à l'Epicurien à Albi !!!
Beau monde pour une belle soirée d'anniversaire des 5 ans de cet excellent endroit.
Les petits plats façon tapas se sont succédés à bon rythme, sur une descente en blancs et rouges de tout terroirs...
Merci du passage furtif mais apprécié du jeune talentueux Bâtonnier d'Albi, accompagné de ces fameux inoxydables complices,... Seule Sophie manquait à l'appel........ma foi...
A suivre à Albi et en dépôt chez Rikard, notre Caviar préféré !

http://www.restaurantlepicurien.com/

samedi 12 décembre 2009

Du blog de Sylvie Barrans France bleue Pays Basque

Un locavore c'est quoi? Mais non c'est pas un ogre prêt à vous dévorer, tout le contraire. Un locavore est un homme ou une femme qui décide de ne manger que des aliments produits localement. Il y en a de plus en plus dans le monde. Ils décident de lutter contre le réchauffement climatique en refusant de manger des aliments qui ont généré trop de transport, (donc de  CO2), pour arriver sur leur table. (........)


A la veille des fêtes, on se demande que ferait un locavore du Sud Ouest. La chance, c'est qu'il y a des endroits pires en matière de productions locales hautement gastronomiques! Truites fumées, Caviar des Pyrénées, poules farcies, pastis landais ou gâteau basque, Irouléguy: un réveillon de locavore, c'est bon pour la planète, c'est sûr !

jeudi 10 décembre 2009

Du blog de Maryse Muller !!!

Caviar des Pyrénées Star des fêtes avec toutes mes recettes gourmandes.

Mes 4 recettes gourmandes réalisée avec du CAVIAR des Pyrénées, frais de mise en boite de la pêche 09. Il rivalise largement avec le caviar sauvage, russe ou iranien. Caviar d'élevage au goût délicat à prix abordable pour les fêtes de fin d'année, vous allez en être ravie.
Huitre au caviar et mousse de champagne Une recette vite faite  et goûteuse. Il suffit d'enlever l'huitre de sa coquille, puis de la pocher   dans le champagne frémissant qui a été versé dans une casserole environ 1 mn, réinstaller l'huitre dans sa coquille poser délicatement une cuillerée de caviar dessus. Dans le champagne chaud ajouter 15 cl de crème et une pincée de piment d'espelette, émulsionner avec un fouet en inclinant la  casserole. Prendre délicatement une grosse cuillère de mousse que vous ajouter autour de l'huitre.
 

mardi 8 décembre 2009

Du blog de Maryse Muller, après dégustation des Neska Polita

08/12/09


Fleur de St-Jacques au caviar des Pyrénées.


Une fleur de St-Jacques au caviar, facile à faire, belle à voir et gourmande, une entrée idéale pour les fêtes.
Découvrez l'histoire de ce caviar et le gout unique du caviar des Pyrénées  : 
caviar des pyrénées.
Où acheter ce caviar:

Pour 6 personnes:
1 boite de caviar des Pyrénées * 12 grosses coquilles St-Jacques * 4 cuil. à soupe d'huile de pépin de raisin * 1 cuil. à soupe de jus de citron vert * du sel de Guérande * du piment d'espelette *

Couper en tranches très fines le blanc des St-Jacques. 
Mélanger huile + jus de citron + sel + la moitié du piment d'espelette. 
Avec un pinceau étaler au fond de l'assiette ce mélange, déposer en cercle les tranches de St-Jacques harmonieusement. Passer délicatement avec le pinceau le mélange de la vinaigrette.
Réserver au frais. Au moment de servir saupoudrer de sel de Guérande et de piment d'espelette et déposer au milieu du caviar des Pyrénées. Servir froid accompagné de blinis, ou d'un excellent pain grillé nature.

Pour ceux qui n'aime pas le carpaccio il suffit de passer l'assiette au micro-ondes 30 secondes et d'y déposer le caviar. 


jeudi 3 décembre 2009

Après la pêche d'automne, les dégustations !

Le 4/12    avec les Neska Polita, à "Made in Biarritz" chez Patricia Suderie (à guichet fermé !)

Le 5/12    à l'épicerie moderne à Toulouse, avec des Tsarskaya et huîtres creuses de Cancale !!!

Le 5/12    à la Poissonnerie des Cinq Cantons à Anglet en fin d'après-midi

Le 11/12   chez Elisabeth Patignac de Volvestre Foie Gras à Montesquieu volvestre

Le11/12    également, chez Biraben à Pau

Le 16/12   au bar à vins "La faute à Voltaire" à Tarbes, soirée "vodka bio caviar des Pyrénées"
               50 € la boite de 30 g et ses 2 tubes de vodka bio

Le 17/12    au restaurant l'Epicurien à Albi avec Rikard Hult et diner en suivant !

jeudi 26 novembre 2009

Les Neska Polita de Biarritz

Les Neska Polita de Biarritz et d'ailleurs sont des filles dynamiques, qui créent et entreprennent au Pays Basque et partout dans le monde. Neska Polita veut dire jolie fille en Basque Le design de la Neska Polita a été crée à Biarritz en Pays Basque.

Prochaine soirée dégustation privée, le .....................
 

PLV 64


En vitrine chez Biraben Foies Gras à Pau, à Beuste et Nay.
"Bienvenue en Béarn" !

vendredi 20 novembre 2009

Une très belle soirée à Perpignan au "Vins 4 canons"

Très belle soirée dégustation au "Vins 4 canons" à Perpignan mercredi 18 dernier ! incontestablement la plus belle de l'année !
Un grand Merci à toute l'équipe familiale et amicale de cette belle entreprise, à la vodka Chopin pour sa remarquable tenue !
Un festival...
Le play off terrible, au Prieuré Roch !

samedi 14 novembre 2009

Le premier caviar des Pyrénées GOLDEN

Actuellement en stock : 7 boites de 110g de Caviar des Pyrénées GOLDEN ! Un caviar RARE, exceptionnel pour les fêtes,   sur commande...


mardi 10 novembre 2009

Les macarons de Régine di Stefano sont les meilleurs de Toulouse !


Tout simplement top of the pops, à tous les parfums, pour tous les gouts, dans les nuances les plus longues des trois vanilles, au lemon curd, au bounty, au citron basilic, au chocolat fruit de la passion, et au caviar des Pyrénées, couleur improbable de vert, de bleu, de nacre et de noir...       Subtil mélange d'onctueuse fraicheur...
Régine di Stéfano est à Balma, et à l'épicerie moderne pour la prochaine soirée dégust...17/11/09

 
Les Macarons au caviar des Pyrénées de Régine di Stefano


lundi 9 novembre 2009

Des macarons à Toulouse, au Caviar des Pyrénées !!!

C'est pour demain midi, frais à croquer, sur la base d'une recette Pierre Hermé.
On vous en dis plus demain, donc !
Qui veux gouter pour en parler ?





Et en plus, d'une couleur bien particulière...

jeudi 5 novembre 2009

Le Caviar en fête à Balma

TOULOUSE Balma - In Vino Fredo  le 3/12/09



Soirée dégustation en petit comité : Magic Champagne !!! 
Une soirée dédiée aux bulles champenoises, pour en apprécier toutes les subtilités.
Mais surtout pour se faire Plaisir !
D’autant plus que pour ces vins de rois, l’accompagnement pétillera aussi :
Caviar des Pyrénées, saumon, foie gras, fromage et douceurs.
 
Place limitées, 12 personnes maximum. 5 vins dégustés.
Réservation obligatoire avant le mardi 24 novembre.
Prix par personne : 40 €
Pour plus d’informations, contactez Frédéric Ledoux ici

samedi 31 octobre 2009


SUD OUEST Mercredi 28 Octobre 2009
BIZANOS : Du caviar pour les aînés

Le CCAS de Bizanos a organisé un voyage au Val d'Aran pour 200 aînés. Ils ont notamment visité un important élevage d'esturgeons. .

* Commentaires

Laurent le 30/10/2009 à 08h07
La pisciculture du caviar du Val d'Aran ou Caviar des Pyrénées est certifiée iso 9000 et iso 14000.
Le caviar issue de cette production est en conversion BIO...
La pisciculture est à 20 km de la source de la Garonne...
Même les tags de l'article ne mentionnent ni "caviar" ni "caviar Val d'Aran", ni "Pyrénées" ni "sources de la Garonne"...
autant d'info que Sud Ouest élude...
Protectionnisme ?

SUD OUEST lundi 26 octobre 2009

CUISINE. Le nouveau numéro du « Sud Ouest Gourmand » fleure bon les saveurs d'automne

Pour les gourmands du Sud Ouest uniquement

Les secrets de la cuisine de Claude Darroze.
La dernière livraison de « Sud Ouest Gourmand » tombe à pic. En prenant le parti de nous faire entrer dans la cuisine d'automne, la rédaction du magazine des saveurs d'ici a fait le bon choix. Marie-Luce Ribot, la responsable éditoriale, et son équipe nous emmènent dans les sous-bois découvrir ou redécouvrir les plaisirs du cueilleur et du chasseur qui sommeillent en chacun d'entre nous.Jean-Philippe Rousseau a décidé de relancer un produit de luxe, le caviar d'escargot, depuis Mons-en-Saintonge, et que quelques chefs précurseurs mettent à l'honneur. Nicolas Magie, le chef étoilé de Cenon, raconte comment il a remis la betterave sous les projecteurs, en la cuisinant simplement, en la râpant ou en l'enfournant après l'avoir fait bouillir.Des Pyrénées au Landes, de Charente-Maritime au Lot-et-Garonne, chefs réputés ou amateurs éclairés nous font découvrir leurs mille et une façons d'accommoder les coquillages ou de cuire le boudin, de préparer la confiture de noix ou d'orange. En vous plongeant dans le « Sud Ouest Gourmand » d'automne (1) vous saurez tout de la recette de l'oeuf en gelée de Jurançon ou de la soupe de châtaignes, du Xamango à la tomate ou de la mique sarladaise. À noter une belle sélection de vins de gibier pour toutes les bourses. À lire absolument et sans modération, les recettes de cuisine des bois de Cocagne de Claude Darroze. Au pied de sa palombière, le chef langonnais nous dit tout sur sa façon de cuisiner gibier et champignons. Vive l'automne.(1) En kiosque, 114 pages, 2,90 €

Tags : Gironde Environnement Nature cenon Actualité
SUD OUEST | lundi 26 Octobre 2009

* Commentaires
Laurent le 30/10/2009 à 08h12

Il est à noter que seul le caviar d'œufs d'esturgeons, a droit à l'appellation CAVIAR...

l'esturgeon est un poisson, etc...

http://caviar-des-pyrenees.com

TOULOUSE SPECTACLE DU 15/10/09

L'Epicerie Moderne 20 rue Ninau - Toulouse - 09 60 41 75 26. Epicerie fine, "Canard" de Barthouil, Truffes - Raviolis frais aux truffes, Porc noir de Bigorre, Charcuterie d'Hardouin, pâtes et huiles italiennes - Vins naturels, en biodynamie ou agriculture raisonnée - distributeur exclusif de Caviar des Pyrénées - Saumon fumé sauvage, gravelax - Ouvert du mercredi au samedi de 16h à 20h, les samedis et dimanche matin de lOh à 13h

LA DEPECHE DU MIDI COMMINGES 05/09

A découvrir au parc
Le Parc des expositions accueille, les photographies de Laurent Dard consacrées a
l'édition 2 008 des Rencontres, des artisans fabricants de guitares, un libraire, une
decoratricee et propose une dégustation de Caviar des Pyrénées

LE NOUVEL EPICIER 04/09

Le Caviar Nacarii, diamant noir des Pyrénées, fait son entrée avec un goût unique, pur, long et fin, à la saumure légère, est obtenu notamment grâce à l'alimentation naturelle et sans OGM des esturgeons et à l'extrême pureté de l'eau de la pisciculture

Boite de 50 g
Caviar des Pyrénées

LA REVUE DES COMPTOIRS 04/09

Le « diamant noir de la gastronomie » est élaboré à partir d'esturgeons autrefois sauvages et aujourd'hui en voie de raréfaction inquiétante.
La société Caviar Nacarii a opté pour l'élevage en captivité de l'esturgeon, pour contribuer à la protection de l'espèce et à la qualité constante du produit, de l'arrivée des alevins jusqu'au conditionnement.

Située au milieu des pyrénées, la vallée d'Aran est irriguée par des eaux pures dont bénéficie rétablissement piscicole.
Caviar des Pyrénées - Toulouse - Tél. : 09 60 41 75 26

LES MARCHES 18/02/09

A SAVOIR
Les Pyrénées, nouvelle origine pour le caviar
Le petit marché français du caviar doit désormais compter avec une nouvelle origine :
le caviar des Pyrénées. La production est implantée côté à Les, dans la vallée d’Aran, à 20 kilomètres des sources de la Garonne. Il s’agit d’une production d’élevage, à l’image de celle d’Aquitaine, lancée avec succès dans les années 90. L’entreprise propriétaire et gestionnaire de la pisciculture de la vallée d’Aran est Caviar Nacarii, société créée en 1999 et rachetée en 2005 par le groupe espagnol d’énergie Neoélectra qui possède la centrale de cogénération électrique voisine. Le caviar est issu d’alevins d’esturgeons Acipenser Baerri, une espèce de baikal sibérien.
Ils arrivent à la pisciculture à l’âge de deux mois. La production d’oeufs n’a cependant démarré qu’il y a trois ans, les femelles esturgeon n’atteignant l’âge optimal pour la production qu’à leur sixième année. Le caviar des Pyrénées, au grain plus fin et au goût moins iodé et marqué que le beluga, compte sur un prix plus abordable que ses cousins sauvages iranien ou russe : 100 euros les 50 grammes dans les magasins spécialisés.
Soit de trois à cinq fois moins cher que le caviar de la mer Caspienne. A titre de comparaison, on trouve en ce moment, à prix de détail, le beluga d’Azerbaïdjan à 8000 euros le kilo ! La société toulousaine Caviar des Pyrénées, distributeur exclusif du produit en France depuis la fin 2008, mise notamment sur ce positionnement, maisaussi sur l’argument écologique, alors que la production de caviar sauvage reste controversée. Pour l’heure, seule une poignée de traiteurs, épiceries et restaurants français privilégiés proposent le caviar des Pyrénées à leur carte.


TOUL ECO du 04/02/09

Alors que l’extinction de l’esturgeon, l’a mise à mal, la production mondiale du caviar
reprend du poil de la bête… dans les Pyrénées.
Encore confidentielle, la production de caviar de la Garonne pourrait relancer toute une filière… C’est dans le val d’Aran, au milieu de la chaîne des Pyrénées, que l’or noir prend un nouvel essor, aux sources même de la Garonne ! Sous la marque Caviar des Pyrénées, ce caviar vient de signer avec un distributeur toulousain exclusif, en contrat national pour l’hexagone et qui compte bien s’attaquer au marché japonais dès le printemps 2009.
La pisciculture abrite, ici, 3500 femelles esturgeons sibériennes, arrivées à maturité
en sept années au lieu des quatorze nécessaire à l’état sauvage.
Amenées à quelques 21°, les propriétés des eaux claires de fonte de neige de la Garonne, associées à un régime à base d’algues, de plancton et de vers, potentialisent cette croissance « Leurs oeufs donnent un caviar frais, non pasteurisé, juste salé pour lui conserver sa dimension naturelle », assure Sara Moralès, directrice commerciale. Vendu en avant-première, à deux pas du Capitole, aux Halles Victor Hugo à l'assiette norvégienne, le caviar des Pyrénées semble être apprécié des connaisseurs. Pour Yannick Delpech, jeune chef étoilé de l’Amphytrion à Colomiers : « …les grains n’explosent pas, on les sent bien. Ils ne claquent pas sous la langue. Ils sont de fort belle qualité ».
Au prix de 2000 euros le kilo, contre 6000 euros pour le caviar d’Asie Centrale, dans sa petite boîte orange, le Caviar des Pyrénées devrait bientôt passer de la confidentialité à nos buffets...

L'OPINION INDEPENDANTE DU 12/12/08

Quand L’Assiette Norvégienne se fait Épicerie
Sans délaisser sa loge du marché Victor Hugo, Florence Grimm vient d’ouvrir
Les amateurs de poissons fumés et gourmandises dérivées connaissent L’Assiette Norvégienne du marché Victor Hugo. Florence Grimm y propose depuis juin 2001 une
gamme impressionnante de saumons, harengs et autres poissons (anguilles, maquereaux, thons…) fumés artisanalement. On y savoure aussi des poissons marinés,
des blinis maison ou encore une gamme de taramas succulents à mille lieux du goût commun propagé par l’industrie.
Tout cela se retrouve évidemment entre les hauts murs en brique et sous la belle voûte qui abritent son nouveau magasin, ouvert depuis quelques jours.
Désormais, Florence, épaulée par son mari Laurent, dispose d’un lieu qui permet d’élargir la palette. Cependant, du bouillonnant marché Victor Hugo à la sage rue Ninau, la philosophie n’a pas changé : elle vise toujours des produits rares témoignant d’une recherche de l’authenticité et de l’excellence. Dans cette sélection, elle a fait confiance à ses fournisseurs habituels (dont la maison Barthouil pour le saumon et le canard, notamment avec un foie fumé aux deux poivres), mais a également enrôlé sous sa bannière la Maison de la Truffe (superbe déclinaison de mets fins) ou les andouillettes, terrines et cassoulets de la maison Hardouin ainsi que des épices d'Olivier Roellinger. D’un Italien installé à Rabastens, elle a récupéré diverses pâtes, huiles d’olive et sauces venues des Pouilles. Le riz carnaroli voisine avec des piétinades à base de légumes, des pestos originaux ou le thon traditionnel de chez Ortiz sous le regard des moutardes artisanales de Charroux, des conserves de poissons de La Paimpolaise ou des confitures aux fruits frais d’un producteur de Bessières. Les artisans toulousains ne sont pas oubliés puisque l’on repère les chocolats de Criollo tandis que le pain Poilâne arrive le jeudi.
À manger et à boire
Il y a donc à manger à L’Épicerie Moderne, mais aussi à boire avec une sélection de vins choisis par l’irremplaçable Jean-Michel Delhoume (ancien patron du Mauzac, à Paris puis à Toulouse) qui connaît la question. Une petite centaine de références balaient le vignoble français (les Viré-Clessé et Mâcon-Villages du Domaine Sainte Barbe, les Coteaux du Vendômois de Patrice Colin, les Côtes-du-Rhône de Jean David, le champagne de Christophe Lefèvre – «un futur Selosse», dixit Laurent Grimm…) avec un engagement marqué pour les vignerons bio et la volonté de dénicher des références jusque-là peu disponibles à Toulouse.
Enfin, fêtes obligent, impossible de faire l’impasse sur les caviars proposés à L’Épicerie Moderne qui, outre des valeurs sûres (la maison Kaspia), a obtenu l’exclusivité du Caviar des Pyrénées, caviar du Val d’Aran plus long en bouche que celui d’Aquitaine, que Florence Grimm distribue en France.
«Nous avons testé tout ce que nous avons choisi de mettre en vente», dit-elle dans un sourire qui reflète autant le plaisir des rencontres que l’ampleur de la tache. À cette singularité notamment, on devine que l’enseigne sera bien mieux qu’une épicerie fine de plus dans la ville ou qu’un endroit à la mode, vite adopté et vite abandonné.

PYRENEES MAGAZINE .COM DU 17/12/08

Le caviar pyrénéen arrive en France
On connaissait le caviar de la mer Caspienne, on connaissait le caviar d’Aquitaine. On connaît en revanche bien moins le caviar des Pyrénées. C’est de l’autre côté des Pyrénées françaises, dans le Val d’Aran, que le groupe Neoelectra a installé à Lès ses bassins de pisciculture. Face à la disparition des esturgeons sauvages, l’entreprise, spécialisée dans la cogénération d’électricité, s’est lancée dans la production de caviar, il y a neuf ans.
C’est dans l’eau de la Garonne que les esturgeons, de l’espèce nacarii, originaire du lacBaïkal, atteignent leur maturation au terme de sept à huit ans.
Les premières boîtes sortent de la pisciculture sous la marque Caviar Nacarii en 2003. Depuis, le caviar pyrénéen connaît un succès croissant : en cinq ans, la production passe de 70 à 700 kilos. À ce rythme, la marque espère atteindre les 2 tonnes annuelles en 2010. Un succès qui se confirme aujourd’hui, avec un développement à l’étranger. Caviar Nacarii vient en effet de signer un contrat avec un distributeur toulousain pour le commercialiser sous la marque "Caviar des Pyrénées", pour une commercialisation en France.
L’entreprise espère réaliser 20 % de ses ventes chez son voisin.